Gérer l’ambroisie : un enjeu de santé publique

Gérer l’ambroisie : un enjeu de santé publique

Prévenir l’implantation et lutter contre le développement de l’ambroisie représente un véritable enjeu de santé publique. En effet, le pollen de cette plante provoque des réactions allergiques qui peuvent être très gênantes chez de nombreuses personnes.

Originaire d’Amérique du Nord, l’ambroisie est une plante sauvage de la famille des astéracées (comme le tournesol) dont plusieurs espèces du genre Ambrosia sont présentes en France. La plus connue et la plus répandue est l’ambroisie à feuille d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) ; il existe également l’ambroisie trifide (Ambrosia trifida L.) et l’ambroisie à épis lisses (Ambrosia psilostachya DC.), plus rares sur notre territoire.

Le pollen de cette plante est très allergisant (rend allergique) et allergène (induit un symptôme d’allergie) : il suffit de 5 grains de pollen par mètre cube d’air pour déclencher des symptômes. Elle est à l’origine d’importantes allergies à l’automne quand les pollens sont disséminés.

L’allergie à l’ambroisie se manifeste de différentes façons :

  • une rhinite (nez bouché, qui pique ou qui coule clair, éternuements en salve) ;
  • une conjonctivite (yeux rouges et larmoyants, démangeaisons) ;
  • de l’asthme (difficultés à respirer, toux sèche) ;
  • de l’eczéma et de l’urticaire.

 En pathologie humaine, le coût se traduit en honoraires médicaux, examens biologiques, consommation de médicaments antiallergiques, d’allergènes de désensibilisation, voire de médicaments antiasthmatiques. Parfois consultations en urgence, voire hospitalisation mais aussi perte de productivité, arrêts de travail, absences qui sont plus difficilement quantifiables, mais bien réelles.

Dans les régions où elle est bien implantée (Rhône-Alpes notamment), on estime que les effets de l’ambroisie coûtent plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année (anti-allergiques, anti-asthmatiques, désensibilisation, …).

 FREDON France assure le fonctionnement de l’Observatoire des ambroisies

FREDON France a été désigné pour superviser l’Observatoire des ambroisies, un centre national de référence, de prévention et de lutte contre cette plante très allergisante. Ce rôle est défini par l’arrêté du 2 juin 2017, portant désignation des organismes contribuant à certaines mesures nationales de prévention et de lutte relatives à l’ambroisie à feuille d’armoise, l’ambroisie trifide et l’ambroisie à épis lisses. Ces trois espèces sont officiellement classées nuisibles pour la santé depuis fin avril 2017.

 

Toutes les infos de l’Observatoire des ambroisies sur le site internet  http://www.ambroisie.info/ et sur le blog http://www.ambroisie-blog.org/

 

A consulter :

  • Arrêté du 2 juin 2017 portant désignation des organismes contribuant à certaines mesures nationales de prévention et de lutte relatives à l’ambroisie à feuille d’armoise, l’ambroisie trifide et l’ambroisie à épis lisses
  • Décret no 2017-645 du 26 avril 2017 relatif à la lutte contre l’ambroisie à feuilles d’armoise, l’ambroisie trifide et l’ambroisie à épis lisses

En région Grand Est, un plan « Ambroisies » coordonné par les FREDON

 La gestion des ambroisies s’inscrit dans le cadre du 3ème Plan Régional Santé Environnement (PRSE 3) et plus particulièrement dans l’objectif stratégique 5, qui est de renforcer les réseaux de surveillance des espèces invasives nuisibles pour la santé et renforcer les réseaux d’acteurs du territoire.

 

Consulter la mise en œuvre du PRSE 3 : http://www.grand-est.prse.fr/renforcer-les-reseaux-de-surveillance-des-especes-r45.html

Depuis 2018, les FREDON Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace sont missionnées par l’ARS Grand-Est pour animer et coordonner le plan régional de lutte contre les ambroisies visant à
– assurer la surveillance de l’exposition
améliorer les connaissances sur ces espèces et les moyens de lutte
sensibiliser aux risques
coordonner les acteurs et les actions
développer des outils de gestion
promouvoir les actions de lutte

Ce plan s’appuie notamment sur la mobilisation collective à travers la construction et l’animation d’un réseau de référents communaux et inter-communaux.

Dans le cadre de son travail d’animation régionale du plan de lutte contre l’ambroisie, la FREDON assure notamment :
l’animation de réunions publiques d’information et de sensibilisation aux risques sanitaires liés à la présence d’ambroisie
des formations à la reconnaissance de cette espèce et aux moyens de lutte.

 

Vous avez repéré une plante susceptible d’être de l’ambroisie, signalez là !

 

Téléchargez la plaquette de la plate-forme

 

Vous souhaitez connaître le risque d’allergie aux pollens …

… consultez les bulletins pollens hebdomadaires réalisés par ATMO Grand Est

 

Devenez Sentinelle du pollen

Rejoignez un réseau de bénévoles dont l’objectif est de permettre aux personnes allergiques d’être prévenues des émissions de pollens allergisants dès que possible. En effet, l’observation en temps réel de la pollinisation et l’anticipation des épisodes allergiques peuvent avoir des effets sanitaires et économiques très positifs.

Bâti initialement en Lorraine, ce réseau a vocation à s’étendre dans tout le Grand Est.

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Pollin’air :

 

 

Pour lecture

Pollens et allergies – ARS Grand Est – 19 avril 2018

Note nationale BSV – 2017