20 mai 2019

Chenilles processionnaires : c’est maintenant qu’il faut anticiper !

Il ne faut pas s’inquiéter des chenilles processionnaires du pin uniquement quand on les voit ! Il faut anticiper leur présence dès le mois de juin, en utilisant des pièges à phéromones.

En effet, grâce à des pièges diffusant des phéromones de synthèse imitant celles des femelles, on peut capturer un nombre important de mâles. Le nombre de fécondations s’en trouvera donc réduit et par conséquent le nombre de pontes et de nids.

L’Unité Expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne de l’INRA a mis au point un modèle de piège performant et particulièrement bien adapté aux arbres et aux espaces verts : le PROCEREX®.

Le piège à phéromones PROCEREX® est à mettre en place dès le début du vol des papillons, donc à partir de mi-juin, pour une capture des mâles jusqu’à mi septembre. La capsule de phéromones sera placée sous le couvercle du piège et dispose d’une durée d’attraction de 9 semaines.

Commandez avant le 03 juin midi votre matériel de piégeage en nous retournant le bon de commande disponible ici.

Retour au fil d'actualités Accéder aux archives